Seilbahnen Schweiz Logo
laax_mast_nebel.jpg

Tableau chronologique de l’histoire des remontées mécaniques en Suisse

1866

Le premier téléphérique dont il est clairement possible de prouver l’existence circule à Neuhausen am Rheinfall. Il fait partie d’une installation de transmission de l’industrie schaffhousoise alors en plein essor et relie les berges du Rhin à la station de turbines au milieu du fleuve. L’installation construite par Johann Jakob Rieter & Cie (Töss), à commande manuelle, sert au personnel et n’est pas publique.

1877

La Suisse voit la construction du premier funiculaire, construit par l’entreprise Bell à Kriens. L’installation pour le trafic urbain relie le centre de Lausanne à Ouchy au bord du lac Léman, elle sera transformée en chemin de fer à crémaillère en 1958.

1879

La première remontée mécanique a but touristique de Suisse est mise en exploitation au bord du lac de Brienz: le funiculaire de l’hôtel Giessbach. Pour cette installation, o­n utilise pour la première fois le principe du lest liquide et le croisement automatique de Roman Abt. Elle a été construite par la fabrique de machines Aarau de Niklaus Riggenbach.

1888

Pour la première fois en Suisse, o­n utilise la propulsion électrique pour une remontée mécanique, pour le funiculaire Kehrsiten - Bürgenstock, construit par l’entreprise Theodor Bell & Cie (Kriens).

1888

Pour la première fois en Suisse, une demande de concession est déposée pour un téléphérique public par l’espagnol Don Leonardo Torres y Quevedo. Le projet prévu au Pilate ne peut pas être mené à bien pour des raisons de difficultés de compétence des autorités.

1893

Le premier funiculaire avec freins à pince sur rail est mis en service: les trois sections de la Stanserhornbahn sont construites par Theodor Bell (Kriens). Cette construction marque la disparition du système de frein sur crémaillère. Avec son moteur électrique, cette exploitation est déterminante pour la construction de futurs funiculaires.

1899

Avec le funiculaire Neuveville - St-Pierre à Fribourg, le principe du lest liquide est utilisé pour la dernière fois en Suisse. L’installation construite par la fonderie de l’usine de métallurgie von Roll de Berne existe encore aujourd’hui.

1908

Le premier téléphérique public pour le transport de personnes (ascenseur de montagne) est mis en service au Wetterhorn près de Grindelwald. Il a été construit par la fonderie de l’usine de métallurgie von Roll de Berne selon le brevet de l’ingénieur Wilhelm Feldmann, de Cologne. En 1914, l’exploitation doit déjà être suspendue à cause de la guerre et ne sera plus jamais reprise. Faute de demande, l’installation est démontée en 1934.

1924

La Fürigenbahn, qui relie la baie de Harissen au bord du lac des Quatre Cantons avec l’hôtel Fürigen, est le premier funiculaire en Suisse qui peut être télécommandé depuis le wagon. L’installation a été construite par l’entreprise Theodor Bell de Kriens.

1927

Le premier téléphérique «vraiment» suisse conçu selon le système Bleichert-Zuegg est mis en exploitation à Engelberg. Ce téléphérique qui conduit de Gerschnialp à Trübsee a été construit par l’entreprise Adolf Bleichert, de Leipzig en collaboration avec Von Roll (Berne).

1928

Le funiculaire Chantarella - Corviglia, à St-Moritz, constitue en Suisse le premier chemin de fer de montagne mis en service spécialement pour la pratique du ski, en plein développement. L’installation a été construite par Theodor Bell & Cie (Kriens).

1934

Le premier téléski à archets du monde est mis en exploitation à Davos, au Bolgenhang. L’installation, basée sur un brevet de Ernst Constam (Zurich), a été construite par Constam lui-même en collaboration avec l’entreprise Bleichert de Leipzig.

1937

L’entreprise Oehler d’Aarau présente pour la première fois à Châtel-St-Denis et Andermatt ses nouveaux téléskis à ceintures selon le brevet de Beda Hefti (Fribourg).

1939

A l’exposition nationale suisse «Landi», le téléphérique au-dessus du lac de Zurich, construit par une communauté de travail sous la conduite de la fonderie de l’usine de métallurgie de Von Roll (Berne), constitue une très grande attraction.

1944

Le premier télésiège de Suisse conduit de Trübsee, près d’Engelberg, au Jochpass. Henri Sameli-Huber (Meilen) équipe un téléski Constam amélioré avec des sièges fixe à une place pour l’exploitation estivale.

1945

Le premier télésiège débrayable du monde Flims - Alp Foppa est mis en exploitation. Le constructeur et détenteur du brevet est la fonderie de Berne de l’usine métallurgique Ludwig von Roll.

1946

Les quatre sections de la Firstbahn à Grindelwald constituent le plus long télésiège en Suisse. L’installation, construite selon le système «Von Roll», est terminée en 1947 et présente une longueur totale de 4354 mètres.

1950

La première télécabine de Suisse, avec des cabines pour 4 personnes, est mise en exploitation à Crans-sur-Sierre vers le Cry d'Er. Le constructeur de cette installation à mouvement continu à deux câbles selon le système Wallmannsberger est l’entreprise Theodor Bell à Kriens.

1950

La première télécabine monocâble avec des cabines ouvertes pour deux personnes est mise en exploitation à Verbier, elle mène à la Croix des Ruinettes. L’installation a été construite par l’entreprise Giovanola à Monthey.

1951

La première télécabine monocâble avec des cabines à 4 places qui conduit de Cry d’Er à Bellalui (Crans-sur-Sierre) est mise en exploitation. L’installation a été construite par les aciéries Oehler à Aarau selon un principe utilisé encore une fois par après, à savoir le principe d’attache fixe au câble.

1955

Le premier télésiège avec des sièges doubles fixés au câble porteur est mis en exploitation à Adelboden. Il conduit au Hahnenmoospass et a été construit par Willi Habegger à Thoune.

1957

Pour la première fois, une remontée mécanique atteint la vitesse de 10 m/sec. (36 km/h); il s’agit du téléphérique Arosa - Weisshorn sur la deuxième section construite par Von Roll (Berne).

1958

Le téléphérique Brusino Arsizio - Serpiano (TI), construit par Karl Peter, de Garmisch (D), est la première remontée mécanique exploitée en Suisse de manière totalement automatique. Outre la propulsion de l’installation, l’encaissement du prix de transport, le comptage des usagers et la fermeture des portes des cabines sont effectués et surveillés par un système de gestion automatique.

1959

A Zurich, pour la deuxième fois, un téléphérique est construit par-dessus le lac, à l’occasion de l’exposition jardin G59. Il s’agit d’une télécabine construite par Habegger (Thoune). Pour la première fois pour une installation à mouvement continu, des transporteurs à chaînes sont utilisés dans les stations.

1959

Avec le premier téléski sur glacier, la pratique du ski en été est également possible à la Diavolezza dans la région de la Bernina. Le constructeur de cette installation est l’entreprise Karl Brändle de Meilen.

1963

Pour la première fois, un téléski avec virages est deux câbles tracteurs parallèles (BC-lift) est construit en Suisse. Ce système a été inventé par la fabrique de machines Küpfer de Steffisburg.

1968

Le plus long téléphérique – 4167 m en une seule section – est construit en Suisse, il conduit de Laax au Crap Sogn Gion. En même temps, des cabines d’une capacité de 125 personnes sont utilisées pour la première fois pour une installation à va-et-vient. L’installation a été construite par les entreprises Von Roll, Habegger et Bell.

1971

L’entreprise d’ascenseurs Bachmann & Co. de Steffisburg présente à Schönried au Rellerligrat son «virage Baco». Grâce à cet aménagement, des téléskis et des sièges suspendus avec des pinces fixes au câble peuvent prendre des virages.

1973

La première télécabine complètement automatique avec des cabines à 4 places est mise en exploitation à Meiringen (Reuti – Mägisalp). La fermeture automatique des portes pour petites cabines est également utilisée pour la première fois pour une installation construite par Von Roll.

1976

Pour la première fois, les véhicules d’une installation à mouvement continu monocâble sont accélérés par une installation spéciale pour atteindre la vitesse du câble. Cette méthode a été réalisée par l’entreprise Habegger de Thoune pour la télécabine Stöckalp - Melchsee-Frutt.

1978

La plus longue télécabine de Suisse est mise en service. Les deux sections de l’installation du Männlichen à Grindelwald, construite par Habegger (Thoune), o­nt une longueur totale de 6240 mètres.

1978

La première télécabine avec des cabines pour 6 personnes est mise en service au glacier du Vorab à Flims. Cette installation a également été construite par l’entreprise Habegger à Thoune.

1979

Le téléphérique à va-et-vient le plus haut de Suisse est mis en service à Zermatt: il conduit de Trockener Steg au Petit Cervin à une altitude de 3820 mètres. L’installation a été construite par l’entreprise Von Roll (Berne).

1980

Après une pause de construction de 46 ans, un nouveau funiculaire touristique est mis en service. Construit par l’entreprise Von Roll de Berne, il s’agit du nouveau funiculaire souterrain reliant Zermatt à Sunnegga.

1981

Après une pause de 29 ans, un nouveau télésiège débrayable est mis en service en Suisse. Le télésiège à 3 places Oberdorf – Gamsalp à Wildhaus a été construit par l’entreprise Garaventa de Goldau.

1981

A Obersaxen, un télésiège avec des sièges à pinces fixes pour 3 personnes circule pour la première fois en Suisse. L’installation de Surcuolm a été construite par l’entreprise WSO, d'Oetwil am See (ZH).

1984

Pour la première fois, un télésiège atteint une capacité de transport de plus de
2000 personnes à l’heure. Il s’agit du télésiège débrayable Marguns – Corviglia, depuis Celerina. Il a été construit par l’entreprise Von Roll (Berne).

1986

Le télésiège Krähentschuggen à Arosa est le premier télésiège débrayable à 4 places de Suisse. L’installation a été construite par l’entreprise WSO (Oetwil am See).

1987

L’entreprise WSO construit à Verbier le premier télésiège à pinces fixes de Suisse pour 4 personnes.

1987

Le téléphérique La Chaux - Col des Gentianes près de Verbier dispose des plus grandes cabines de Suisse. Elles peuvent recevoir 150 personnes. L’installation a été construite par l’entreprise Garaventa (Goldau).

1989

La télécabine Laax - Curnius, sur laquelle circulent pour la première fois des cabines à mouvement continu pour 12 personnes, est mise en exploitation. L’installation a été construite par les entreprises Garaventa (Goldau) et Doppelmayr (Wolfurt, D).

1990

Premier télésiège à pinces fixes pour 4 personnes avec tapis roulant d'embarquement en Suisse à la Diavolezza. Cette nouveauté permet une vitesse plus élevée et augmente le confort.

1991

La première section du plus grand téléphérique à mouvement continu du monde est mise en exploitation: l’installation construite par Von Roll/Doppelmayr (Thoune) selon le principe du systèmes à 3 câbles dispose de cabines pour 30 personnes et relie Saas Fee au Felskinn. La seconde section est achevée en 1994.

1992

Les premières cabines pivotantes du monde sont mises en exploitation au Titlis à Engelberg. Grâce au plancher tournant des cabines, les voyageurs jouissent d’un panorama de 360°. La partie technique de l’installation est fournie par Garaventa à Goldau, les cabines par l’entreprise CWA à Olten.

1994

A Verbier (Croix des Ruinettes - Les Attelas), le premier Funitel de Suisse est mis en service. Les cabines débrayables pour 30 personnes circulent sur deux câbles tracteurs. L’installation a été construite par l’entreprise Garaventa à Goldau. Première grande installation à va-et-vient sans accompagnement en cabine au Piz Lagalb (Pontresina). La cabine a une capacité de 80 places et circule à une vitesse de 10 m/s

1995

Les premières cabines à deux étages du monde circulent sur le téléphérique de l’Alp Trida à Samnaun. L’installation a été construite par l’entreprise Garaventa à Goldau et les cabines conçues pour 180 personnes o­nt été livrées par l’entreprise Gangloff (Berne).

1995

Le premier télésiège à 6 places de Suisse est construit par Von Roll (Thoune). L’installation conduit de l’Alp Marguns, près de Celerina, à Trais Fluors.

1996

Au Niederhorn, près du Beatenberg, la première télécabine à cabines groupées à 3 câbles est mise en service. L’installation, sur laquelle circulent quatre groupes de trois cabines, a été construite par l’entreprise Matthias Streiff (Schwanden).

1999

Pour la première fois, un téléphérique à va-et-vient avec des grandes cabines au bénéfice d’une concession fédérale, dont les chariots de roulement ne disposent pas de freins à mâchoires, est mis en service en Suisse. L’installation construite par Doppelmayr (Thoune) se trouve au Tessin et conduit de Locarno/Orselina à Cardada.

2001

Pour la première fois, un télésiège atteint une capacité de transport de plus de 3000 personnes à l’heure, ceci sur l’installation située à Hoch Ybrig. Il est construit par les entreprises Schätti (Tuggen) et Doppelmayr (Thoune).

2002

Pour la première fois, une installation à mouvement continu avec entraînement direct est utilisée. Le télésiège «FIS» à Corviglia, près de St-Moritz, construit par l’entreprise Leitner du Tyrol du sud, est entraîné par un moteur tournant au ralenti qui est relié sans transmission de manière fixe.

2003

Le premier télésiège sur glacier de Suisse est mis en exploitation le 25 octobre à Zermatt. La particularité de cette installation qui conduit de Trockener Steg à Furggsattel est l’adaptation aux déplacements du glacier, par des mesures au théodolite, de 12 des 18 pylônes. Le télésiège à 6 places de l’entreprise Doppelmayr a une capacité de 2400 personnes à l’heure.

2005

En juillet, la première télécabine au monde avec des cabines rotatives est mise en exploitation au Hochstuckli bei Sattel dans le canton de Schwyz. Les cabines à 8 places disposent d’un moteur électrique qui permet aux cabines de tourner deux fois autour leur propre axe durant la course. La construction de cette installation a été réalisée par Garaventa/Doppelmayr (Goldau).

2012

Le premier téléphérique à va-et-vient à ciel ouvert au monde, le déjà célèbre CabriO, a été mis en service au Stanserhorn (à 1850 m d’altitude) dans le canton de Nidwald en juin. La terrasse extérieure est accessible par un escalier depuis l’étage inférieur, qui comprend 60 places. L’étage supérieur est entièrement ouvert et peut accueillir environ 30 personnes. Les passagers peuvent ainsi profiter d’une vue à 360° à l’air libre. Les deux cabines sont portées par deux câbles parallèles. L’ouvrage a été réalisé par la société Garaventa SA à Goldau.