Seilbahnen Schweiz Logo
Saentis_Wegweiser.jpg

Plus d’hôtes sur les pistes suisses

Un hiver arrivé tôt, des quantités abondantes de neige, peu de soleil… et des clients nombreux. Voilà le tableau réjouissant que l’on peut peindre de l’hiver 2017/2018 des domaines skiables suisses. Le bilan intermédiaire de la saison, réalisé par Remontées Mécaniques Suisses à la fin mars 2018, fait état d’un nouveau départ à la hausse après des années de recul: les domaines skiables suisses ont accueilli 6,9 % d’hôtes en plus que l’hiver dernier. En comparaison avec la moyenne sur cinq ans, la saison actuelle connaît une légère augmentation de 1,3 %. De bonnes nouvelles pour la branche, qui ne les surestime pas pour autant au vu des saisons précédentes inhabituellement faibles.

De prime abord, il convient de rappeler que de nombreux domaines skiables sont encore ouverts et offrent de surcroît de très bonnes conditions. Un coup d’œil au monitoring saisonnier de Remontées Mécaniques Suisses (RMS), réalisé chaque mois sur la base d’échantillons de données, permet cependant une première évaluation de la saison qui touche à sa fin. Du début de la saison à la fin mars, samedi de Pâques compris, les remontées mécaniques suisses ont enregistré 6,9 % d’hôtes (premiers passages) de plus que l’an dernier. Positivement, toutes les régions sont concernées (voir tableau). L’hiver écoulé connaît également une faible hausse (1,3 %) en comparaison avec la moyenne sur cinq ans.
 

Beaucoup de neige, peu de soleil

La saison 2017/18 a été marquée par une arrivée hâtive de l’hiver et de grosses quantités de neige rendant les pistes exceptionnelles. En revanche, le soleil s’est montré discret, surtout durant la seconde moitié de la saison; en de nombreux endroits, il a brillé moins bien souvent que la moyenne. Plusieurs tempêtes ont de plus balayé le pays en janvier, imposant une fermeture de quelques jours aux stations pour des raisons de sécurité. Par conséquent, la forte augmentation de 36,4% du nombre d’hôtes ayant caractérisé d’extraordinaire le début de la saison s’est continuellement tassée depuis.

Dans ce contexte, la branche des remontées mécaniques peut se réjouir du nombre d’hôtes atteint, et ce d’autant plus qu’elle a largement souffert de la cherté du franc. Après des années à subir une baisse des premiers passages, notamment de la part de clients européens, les domaines skiables suisses connaissent enfin une augmentation. Il reste à voir si ce renversement de la tendance se confirmera à l’avenir. Les deux ou trois hivers prochains permettront d’en savoir plus.

Malgré l’augmentation, les remontées mécaniques suisses restent face à un défi de taille. L’affaiblissement du franc au cours des mois derniers constitue une lueur d’espoir dans la mesure où il offre aux hôtes de l’Union européenne des vacances à des prix plus avantageux. L’expérience a toutefois montré qu’il faut des années pour reconquérir les segments de clientèle perdus.

Ne pas ranger les skis

La saison hivernale n’est pas terminée en Suisse. Plusieurs stations de haute altitude sont encore ouvertes et bénéficient de très bonnes conditions d’enneigement. Certains domaines fermant en mai, un bilan complet de la saison ne peut pour l’instant pas être dressé.

Pas d’évaluation de l’influence des nouveaux modèles de prix

À l’heure actuelle, il n’est pas non plus possible d’estimer les retombées des nouvelles offres telles que les abonnements de saison à bas prix sous forme d’actions de crowdfunding ou les prix variables à la journée. Les premières évaluations sont prévues au plus tôt à la fin de la saison, mais il sera probablement nécessaire d’attendre plusieurs saisons pour pouvoir tirer des conclusions solides.

Évolution de la saison d’hiver 2017/18 des remontées mécaniques

Du début de la saison au 31 mars
 
Région Différence par rapport à la moyenne sur 5 ans* Différence par rapport à l’année précédente
Grisons -1,1 % 5,4 %
Suisse centrale 5,7 % 13,2 %
Suisse orientale 2,7 % 10,8 %
Oberland bernois -8,0 % 3,4 %
Alpes vaudoises et fribourgeoises 15,5 % 25,0 %**
Valais 4,1 % 3,9 %
Tessin -3,6 % 86,6 %**
Suisse 1,3 % 6,9 %

* moyenne sur cinq ans: 2012/13 à 2016/17
** Les augmentations sont particulièrement marquantes dans ces régions car seuls quelques très rares domaines skiables ont pu y ouvrir en novembre et décembre de l’année précédente, et ceci seulement de manière très réduite.

Le monitoring saisonnier: Remontées Mécaniques Suisses réalise un monitoring saisonnier depuis 2010. La collecte mensuelle d’échantillons de données permet de compiler le nombre d’hôtes d’entreprises de remontées mécaniques représentatives. La comparaison avec les données de l’année précédente donne un rapide aperçu du déroulement de la saison en cours. Le monitoring se fondant sur un échantillon et non sur un relevé complet, les valeurs sont données en % et non en chiffres absolus. Le monitoring est publié sur le site Internet de RMS:
www.seilbahnen.org/Monitoring-saisonnier
 

Renseignements

Bruno Galliker, porte-parole pour la Suisse romande  |  031 359 23 38  |  078 899 01 85
 

Downloads

Communiqué de presse (PDF)