Seilbahnen Schweiz Logo
klosters_sessel.jpg

Les stations suisses à plein régime

La branche suisse des remontées mécaniques a bien commencé son hiver. Aussi bien le nombre d’hôtes (+ 17,1 % de premiers passages) que le chiffre d’affaires de transport (+ 18,3 %) ont largement dépassé la moyenne des cinq dernières années au 31 décembre. Voilà ce qui ressort du monitoring saisonnier de la faîtière Remontées Mécaniques Suisses.

De nombreuses destinations de sports de neige des Alpes suisses ont tourné à plein régime pendant les fêtes. En effet, les bonnes conditions d’enneigement et la météo resplendissante ont attiré les foules sur les pistes. Les chiffres de la branche des remontées mécaniques le montrent: du début de la saison au 31 décembre 2019, les transports à câbles suisses ont enregistré une progression de 17,1 % des premiers passages et une augmentation de 18,3 % du chiffre d’affaires de transport par rapport à la moyenne des cinq dernières années, selon le monitoring saisonnier de Remontées Mécaniques Suisses qui se fonde sur un échantillon d’une cinquantaine de domaines skiables. Ces très fortes hausses doivent néanmoins être relativisées dans la mesure où la moyenne quinquennale comprend deux entames de saison inhabituellement faibles.
 

Arrivée hésitante de l’hiver

L’hiver avait pourtant débuté de manière hésitante. En particulier au nord des Alpes, la neige est tombée relativement tard, et plusieurs longs épisodes de foehn l’ont fait fondre. Cette météo a complexifié la préparation des pistes dans les domaines skiables. À temps pour les fêtes de fin d’année, il a à nouveau beaucoup neigé en altitude de sorte que les hôtes des stations alpines ont pu profiter de conditions tout à fait hivernales. Plusieurs domaines ont d’ailleurs annoncé de nouveaux records absolus de fréquentation journalière.

À l’inverse, la saison n’a pas encore réellement commencé dans quelques stations de basse altitude. Dans les Préalpes et le Jura, on attend encore parfois les premières véritables chutes de neige. Ces petits domaines ont toutefois l’habitude de devoir régulièrement faire preuve de patience à l’égard de leur ouverture.
 

Une bonne base, mais un décompte en fin de saison

L’hiver a ainsi connu de très bons débuts pour la plupart des domaines skiables, ce qui constitue une base solide pour la suite de la saison. Or comme tout responsable le sait, dans les remontées mécaniques, on ne fait les comptes qu’à la fin de la saison. Le résultat de l’hiver dépend maintenant beaucoup des vacances de février et du temps qu’il fera les week-ends.

 

Évolution de la saison d’hiver 2019/20 des remontées mécaniques

(Du début de la saison au 31 décembre)

Premiers passages (nombre d’hôtes)

Région Différence par rapport à la moyenne sur 5 ans
Grisons +23,1 %
Suisse centrale +15,2 %
Suisse orientale +23,2 %
Oberland bernois +15,5 %
Alpes vaudoises et fribourgeoises +47,7 %
Valais +8 %
Tessin +144,1 %
Suisse +17,1 %

Chiffre d’affaires (transport de personnes)

Région Différence par rapport à la moyenne sur 5 ans
Grisons +29,1 %
Suisse centrale +21,3 %
Suisse orientale +21,7 %
Oberland bernois +28,6 %
Alpes vaudoises et fribourgeoises -7,2 %
Valais +4,5 %
Tessin +63,2 %
Suisse +18,3 %


Le monitoring saisonnier: Remontées Mécaniques Suisses réalise un monitoring saisonnier depuis 2010. La collecte mensuelle d’échantillons de données permet de compiler le nombre d’hôtes d’entreprises de remontées mécaniques représentatives. La comparaison avec les données de l’année précédente donne un rapide aperçu du déroulement de la saison en cours. Le monitoring se fondant sur un échantillon et non sur un relevé complet, les valeurs sont données en % et non en chiffres absolus. Le monitoring est publié sur le site Internet de RMS: www.seilbahnen.org/Monitoring-saisonnier
 

Renseignements

Bruno Galliker, porte-parole pour la Suisse romande  |  078 899 01 85
 

Téléchargements

Communiqué de presse (PDF)