Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à PARTNER NEWS

 
 

S'abonner à TOP NEWS

 
 

S'abonner à TECH NEWS

 
 

S'abonner à SOS NEWS

 
 
Männlichen
Schilthorn
Stoos
Laax
Niesen Restaurant

Feu vert aux remontées mécaniques dès le 6 juin

> Services > Médias > Feu vert aux remontées mécaniques dès le 6 juin

Les transports à câbles et chemins de fer de montagne respirent enfin après presque trois mois d’arrêt en raison du nouveau coronavirus. Le Conseil fédéral a annoncé aujourd’hui la troisième étape d’assouplissement des mesures de lutte contre la pandémie. Les remontées mécaniques pourront ainsi reprendre leur exploitation à partir du 6 juin 2020 moyennant l’application de mesures idoines visant la protection des clients et du personnel. Un modèle de Remontées Mécaniques Suisses est à la disposition des entreprises pour établir leur propre plan de protection. Les mesures qui y figurent s’inspirent fortement du plan de protection des transports publics.

Les remontées mécaniques sont totalement à l’arrêt depuis mi-mars à la suite de la décision du Conseil fédéral d’ordonner la cessation de l’exploitation parmi d’autres mesures de lutte contre la pandémie de coronavirus. Dans le cadre de la troisième étape d’assouplissement de celles-ci, le collège gouvernemental a donné aujourd’hui son feu vert à la reprise des activités des transports à câbles à partir du 6 juin 2020.

Consulter les sites Internet des entreprises quant à la date de réouverture
Le moment de la reprise de l’exploitation dans les différentes entreprises est indiqué sur leurs sites Internet, car comme de coutume, la date du début de la saison d’été varie selon les endroits. Certaines remontées ouvriront immédiatement le 6 juin alors que d’autres sont encore en révision et reprendront leur exploitation dans les prochaines semaines. La majorité des installations d’été seront à nouveau en service en vue des vacances estivales.

Des mesures de protection pour les clients et le personnel
La reprise de l’exploitation est conditionnée à des mesures adéquates de protection de la clientèle et des collaborateurs. L’association faîtière Remontées Mécaniques Suisses (RMS) met à cette fin un modèle de plan de protection à la disposition de ses membres. Les sociétés peuvent établir leur propre plan de protection sur cette base en y apportant si nécessaire des compléments qui leur sont spécifiques. La responsabilité du plan de protection incombe dans tous les cas à l’entreprise.

La base du plan de protection de RMS s’inspire fortement des mesures prises par les transports publics. Comme dans ces derniers, aucune limitation générale de capacité n’est prévue, mais le port d’un masque est recommandé si la distance minimale entre les personnes ne peut pas être respectée, comme le préconise l’Office fédéral de la santé publique.

«Notre but est que les hôtes et le personnel soient bien protégés grâce à ces mesures», explique Sepp Odermatt, directeur de RMS par intérim. «Mais en montagne, les gens sont de toute manière principalement à l’air libre et le temps passé dans une installation de remontées mécaniques ne dure en général que quelques minutes, de quoi permettre à nos hôtes d’apprécier pleinement leur excursion sans arrière-pensée.» Afin de le souligner, RMS participe à la campagne «Clean & Safe» lancée par Suisse Tourisme.

Le tourisme vit une phase très difficile, mais a aussi des atouts
La branche des remontées mécaniques est très heureuse de voir levé l’arrêt ordonné par les autorités, car les pertes de recettes ont été énormes. L’estimation de RMS chiffre le manque à gagner à plus de 330 millions de francs. «Les entreprises de la branche se réjouissent maintenant d’accueillir de nombreux visiteurs, venant principalement de Suisse mais, nous l’espérons, également bientôt à nouveau de l’étranger», indique Sepp Odermatt. «En revanche, nous ne nous attendons pas à accueillir de clients des marchés éloignés cette année.»

La branche des transports à câbles se trouve dans une situation très difficile. Qui plus est, l’épreuve de vérité est encore à venir avec l’hiver prochain, saison trois fois plus importante que l’été du point de vue du chiffre d’affaires. «Des stratégies de promotion bien coordonnées au niveau régional sont nécessaires, mais il va aussi falloir faire preuve de persévérance et de flexibilité», estime le directeur de RMS. «En effet, le retour des remontées mécaniques à leur niveau économique pré-coronavirus va prendre un certain temps.» Sepp Odermatt reste néanmoins optimiste: «Notre pays a tellement à offrir et fait partie des meilleurs du monde en matière de sécurité et de propreté, ce qui est précisément un immense atout actuellement.»

Renseignements

Sepp Odermatt, directeur par intérim  |  031 359 23 18  |  079 244 22 55
Bruno Galliker, porte-parole pour la Suisse romande  |  031 359 23 38
 

Téléchargements

Communiqué de presse (PDF)