Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à PARTNER NEWS

 
 

S'abonner à TOP NEWS

 
 

S'abonner à TECH NEWS

 
 

S'abonner à SOS NEWS

 
 
Panorama Wallis
Urdenbahn
Pistenfahtzeug
Gstaad
Stoos

L’activitéd’été ne démarre pas

> Services > Médias > L’activitéd’été ne démarre pas
L’activitéd’été ne démarre pas
En raison de l'été frais et humide et des fortes précipitations les remontées mécaniques ont moins d’hôtes et génèrent moins de chiffre d'affaires que ce qui avait été prévu en raison de l'assouplissement des restrictions. L’absence d’hôtes étrangers, pour la plupart, a un impact négatif considérable sur les activités estivales. Seules les régions au Sud du Tessin et des Grisons affichent des tendances positives. 

Les activités estivales gravement affectées par la pluie
Bien que la plupart des destinations réalisent encore l'essentiel de leur activité pendant la saison d'hiver (environ 74% du chiffre d'affaires annuel), l'activité d’étéa augmenté massivement ces dernières années et a doublé au cours des dix dernières années (passant d'environ 13 % à 26 %). De nombreuses entreprises suiventla tendance durable du tourisme estival en proposant des offres et des activités supplémentaires. 
Afin d'assurer le plus haut niveau de sécurité pour les hôtes aussi en été, l'association a récemment élaboré et publié des directives (L’obligation d’assurer la sécurité des activités d’été). Toutes les entreprises de remontées mécaniques actives en été ont la possibilité de recevoir le label de qualité "Activités d’été homologuées".
Cependant, la météo joue un rôle essentiel pour une saison estivale réussie. Et elle a montré son côté humide et froid. Le début de la saison estivale est donc négatif: Par rapport à 2019 (en 2020, lesinfrastructuressont restées fermées jusqu'à début juin en raison du confinement), les premiers passagesont chuté de 37 % et le chiffre d'affaires de 33 % -ce qui signifie que la saison estivale commence encore pireque la saison hivernale ne s'est terminée.  



Les activités internationales restent très limitées
Les restrictions de capacité dans les télécabines et les cabines ont été levées et certains signes laissent également présagerpour le reste de l’été une certaine détente de la situationen rapport avec Corona. Cependant, l'activité internationale avec des clients d’outremer estloin d'atteindre lespicsd’avant la pandémie. Et cette année manquentles hôtes qui encore durant l’été 2020 ont passé leurs vacances dans les différentes destinations touristiques de la Suisse et qui ont pu compenser partiellement la perte de touristes étrangers. Les seules bonnes nouvelles arrivent desrégions méridionales du Tessin et des Grisons, qui ont toutes deux connu un début de saison estivale très positifet représentent des exceptions.

Les remontées mécaniques comme «service public»
Actuellement, la rentabilité des remontées mécaniques n'estpas donnée au vu de la crise et les remontées mécaniques remplissent la fonction de «service public»touristique. Si les remontées mécaniques avaient fermé, les régions de montagne auraient été confrontées à un arrêt de toutes les activités touristiques, ce qui aurait entraîné des dommages économiques encore plus graves. Le soutien des pouvoirs publics est nécessaire pour éviter des dommages systémiques autourisme.   

Renseignements
Berno Stoffel, directeur de Remontées Mécaniques Suisses, +41 79 543 25 07