Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à PARTNER NEWS

 
 

S'abonner à TOP NEWS

 
 

S'abonner à TECH NEWS

 
 

S'abonner à SOS NEWS

 
 
Panorama Wallis
Urdenbahn
Pistenfahtzeug
Gstaad
Stoos

Septembre ne sauve pas la saison d’été

> Services > Médias > Septembre ne sauve pas la saison d’été

Septembre ne sauve pas la saison d’été
En septembre, de plus en plus de visiteurs suisses et étrangers étaient en montagne. Les week-ends d'été étaient idéaux pour des excursions d'une journée à la montagne. Cependant, même septembre ne peut sauver « l'été des remontées mécaniques » ; les premiers passages et les chiffres d'affaires restent encore inférieurs d'environ 30 % à ceux de l'été 2019 avant Corona.

Un mois de septembre tempéré confirme la tendance d'août 
L'été 2021 a été froid et pluvieux jusqu'à la fin du mois de juillet et les activités estivales des sociétés de remontées mécaniques n'ont donc pas démarré avant longtemps. Les mois d'août et de septembre ont été nettement meilleurs en termes de météo. La reprise des af-faires, qui a débuté le mois d’août, s’'est poursuivie en septembre. Néanmoins, la baisse des premiers passages et du chiffre d'affaires dans toute la Suisse par rapport à l'année 2019 pré-Corona est encore d'environ 30% (cf. fig. 1).
 

Figure 1: Évolution 2019 – 2021, valeurs cumulées du 1er mai au 30 septembre

La fin des vacances scolaires
Dans toutes les régions de Suisse, les vacances d'été sont terminées et dans presque toutes les régions, les vacances d'automne n'ont pas encore commencé. Cela signifie que - en ce qui concerne la demande auprès des remontées mécaniques – les familles suppri-ment les séjours hebdomadaires ou de plusieurs jours, mais que les retraités et les sportifs actifs reviennent de plus en plus à la montagne.
La situation en Suisse centrale et dans l'Oberland bernois reste insatisfaisante. Comme au début de la saison estivale, les chiffres d'affaires restent nettement dans la fourchette néga-tive. Cela est dû à l'absence des touristes internationaux. La situation est différente dans les Grisons et au Tessin, où on y observe une tendance positive réjouissante.
La saison d'été 2021 est encore sous l’emprise de la pandémie de Corona. Malgré les facili-tés de voyage et l'assouplissement des mesures de protection des remontées mécaniques (pas de masques à l'extérieur, pas de restrictions de capacité), le nombre de visiteurs reste bien inférieur au niveau souhaitable.  

Les remontées mécaniques comme « service public »
Actuellement, la rentabilité des remontées mécaniques n'est pas donnée au vu de la crise et les remontées mécaniques remplissent la fonction de « service public » touristique. Si les remontées mécaniques avaient fermé, les régions de montagne auraient été confrontées à un arrêt de toutes les activités touristiques, ce qui aurait entraîné des dommages écono-miques encore plus graves. Le soutien des pouvoirs publics est nécessaire pour éviter des dommages systémiques au tourisme.

Renseignements
Berno Stoffel, directeur de Remontées Mécaniques Suisses, +41 79 543 25 07