Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à PARTNER NEWS

 
 

S'abonner à TOP NEWS

 
 

S'abonner à TECH NEWS

 
 

S'abonner à SOS NEWS

 
 
Panorama Wallis
Urdenbahn
Pistenfahtzeug
Gstaad
Stoos

Une saison d’hiver globalement difficile

> Services > e-newsletters > PARTNER NEWS > 1-2016 > Une saison d’hiver globalement difficile

La date précoce de Pâques et les conditions relativement bonnes en février et mars ont certes permis de rattraper une partie du retard accumulé durant la première moitié de la saison. L’hiver 2015/16 figure néanmoins dans les statistiques comme l’un des plus difficiles des dix dernières années, comme le montre le monitoring saisonnier de Remontées Mécaniques Suisses (RMS).

Différents facteurs ont conduit à ce mauvais résultat. Premièrement, le marché des sports de neige est en stagnation, voire en recul, depuis quelque temps. Une tendance particulièrement marquée auprès des enfants et des jeunes. Ensuite, les stations de sports d’hiver sont confrontées à une concurrence nationale et internationale toujours plus dure. L’hôte peut choisir l’offre qui le tente le plus parmi un choix pléthorique. L’importance des distances et des saisons diminue année après année dans ce contexte.

Des développements à plus courte échéance, spécifiques aux Alpes, voire à la Suisse, se sont ajoutés à ces grandes tendances à moyen et long terme durant l’hiver 2015/16. L’hiver a fait son apparition très tard. De nombreux domaines skiables ont dû attendre janvier 2016 pour voir tomber suffisamment de neige. L’envie de la population de pratiquer un sport de neige était par conséquent limitée jusqu’à ce moment. De plus, des circonstances économiques et liées à la politique monétaire ont eu des effets très directs dans certaines régions. La force du franc et une économie russe moribonde ont causé une véritable chute du nombre de visiteurs en certains endroits.

Le monde politique et la branche sont maintenant mis à l’épreuve afin d’améliorer les conditions-cadres du tourisme dans les régions alpines. La branche s’efforce d’inverser la tendance, par exemple avec un positionnement clair, un développement ou une amélioration qualitative de l’offre, permettant d’offrir une expérience de la montagne positive et durable à des hôtes à nouveau nombreux.

Plus sur ce thème

Monitoring saisonnier