Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à PARTNER NEWS

 
 

S'abonner à TOP NEWS

 
 

S'abonner à TECH NEWS

 
 

S'abonner à SOS NEWS

 
 
Panorama Wallis
Urdenbahn
Pistenfahtzeug
Gstaad
Stoos

Écrit RMS «Effets des nouveaux modèles de prix: enseignements pour la branche des remontées mécaniques»

> Services > e-newsletters > TOP NEWS > 8-2020 > Effets des nouveaux modèles de prix

Sur mandat de Remontées Mécaniques Suisses et avec le soutien d’Innotour, des cantons de Berne, Glaris, St-Gall et des Grisons ainsi que de la Fédération suisse du tourisme, la Haute école de Lucerne (HSLU) a étudié en détail les modèles de prix habituellement pratiqués dans les domaines skiables suisses et étrangers. L’accent a été mis en particulier sur les modèles de prix dynamiques des forfaits journaliers et plurijournaliers et sur les modèles des abonnements de saison à prix fortement réduit.

L’étude montre que les modèles de prix dynamiques peuvent offrir des possibilités intéressantes surtout aux domaines skiables avec une part élevée d’hôtes en séjour. Jusqu’ici, les expériences indiquent que les prix dynamiques peuvent quelque peu influencer positivement les recettes moyennes visées, mais qu’il ne faut pas s’attendre à une hausse supérieure à la moyenne des journées-skieurs. Dans tous les cas, l’étude réfute la critique que les prix dynamiques aient été utilisés par le passé à mauvais escient à des fins de dumping tarifaire. Par ailleurs, il n’est pas donné que les domaines skiables introduisant des prix dynamiques se soumettent globalement à un risque (de faillite) plus important.

Face aux modèles de prix dynamiques, les abonnements de saison à prix réduit présentent un potentiel chances-risques bien plus élevé. Ils permettent d’assurer les recettes, voire de les protéger les années difficiles. À l’inverse, pendant les bonnes saisons, le potentiel d’upside est limité. L’étude de la HSLU montre que les abonnements de saison à bas prix peuvent augmenter le nombre de journées-skieurs, toutefois au sacrifice d’un prix moyen plus faible. L’effet dominant doit être déterminé au cas par cas. Plus les offres bon marché sont répandues, plus l’on risque de brader d’importants capitaux par le biais de prix fixés trop bas.

Remontées Mécaniques Suisse a publié un résumé de cette étude en tant qu’écrit de RMS No 10 «Effets des nouveaux modèles de prix: enseignements pour la branche des remontées mécaniques». L’étude complète (en allemand) peut être téléchargée ici.