Seilbahnen Schweiz Logo
Biel-Kinzig_Panorama_Winter4.jpg

La branche

Photo Pizol TélésiègeRemontées mécaniques du Pizol

Les remontées mécaniques en Suisse

Avec leurs presque 2500 installations de transport à câbles (y compris minitéléskis et tapis roulants), les quelque 550 entreprises de remontées mécaniques de Suisse forment la colonne vertébrale économique de nombreuses régions de montagne axées sur le tourisme. Les remontées mécaniques sont toutefois aussi présentes dans les villes: des funiculaires circulent par exemple à Berne, Bienne, Fribourg, Locarno, Lugano, Lucerne, Neuchâtel, St-Gall et Zurich. Ces installations font partie de l’offre performante des transports publics.
 
Dans leur principale tâche, le transport de personnes, les remontées mécaniques suisses et leurs quelque 10 000 collaborateurs réalisent un chiffre d’affaires de presque un milliard de francs par an (977 mio. de francs en 2016/17 et 2017), dont environ les trois quarts durant les six mois d’hiver. S’y ajoutent les plus de 4500 employés dans les exploitations annexes (restauration/hôtellerie, location de matériel, etc.) qui génèrent un chiffre d’affaires tournant autour des 380 millions de francs.
 
Au total, les entreprises de remontées mécaniques enregistrent dans les 35 millions de premiers passages par an, ce qui signifie que, chaque année, 35 millions d’hôtes utilisent une installation de remontées mécaniques, et se font par ailleurs transporter 210 millions de fois. Les investissements annuels dans les installations de transport à câbles, le parc de machines, la restauration et l’hôtellerie ainsi que d’autres projets d’infrastructure se situent entre 250 et 500 millions de francs.
 
En Suisse, la construction et l’exploitation des installations de transport à câbles sont soumises à des prescriptions strictes en matière de construction, de sécurité et de protection de la nature et du paysage. Suivant le type d’installation, l’autorité de surveillance est constituée soit par l’Office fédéral des transports (OFT), soit par le Concordat intercantonal sur les téléphériques et les téléskis (CITT). L’association faîtière de la branche est Remontées Mécaniques Suisses; elle compte 350 membres (toutes les grandes et moyennes entreprises ainsi de nombreuses plus petites).