Seilbahnen Schweiz Logo
Saentis_Walking.jpg

Records

Records des remontées mécaniques

L’installation de remontées mécaniques la plus haute de Suisse est le téléphérique à va-et-vient qui relie le Petit Cervin à Zermatt. La station d’arrivée est située à 3820 mètres d’altitude. Avec le téléski du glacier, situé à proximité, il est possible de monter jusqu’à 3899 mètres. L’installation de remontées mécaniques la plus basse de Suisse est le funiculaire Locarno-Madonna del Sasso: la dénivellation entre la station de départ (207 mètres d’altitude) et le sommet est de 173 mètres.
 
La plus grande télécabine de Suisse est en exploitation à Samnaun. Elle transporte – sur deux étages – 180 personnes sur l’Alp Trider.
 
Les Zermatt Bergbahnen AG sont la plus grande entreprise de remontées mécaniques de Suisse avec 60 millions de francs de produits de transport. Les Bergbahnen Engelberg-Trübsee-Titlis AG se classent seconds avec environ 40 millions de francs (chiffres de 2013).
 
Les deux télésièges à huit places Les Crosets – Marcheuson (Télé Champéry - Crosets Portes du Soleil SA) et Prodalp – Prodkamm (Bergbahnen Flumserberg AG) sont les installations possédant la plus grande capacité de Suisse: 4000 personnes à l’heure.
 
Le Skymetro à l’aéroport de Zurich est l’installation de remontées mécaniques la plus fréquentée de Suisse avec 7 millions de passagers (2013) et aussi la plus chère puisqu’elle a coûté 176 millions de francs suisses. L’installation souterraine sur coussin d’air relie depuis 2003 le bâtiment principal de l’aéroport au dock extérieur situé à 1,1 km. A la 2e et à la 3e place du «hitparade» des remontées mécaniques les plus fréquentées de Suisse en milieu urbain, on trouve respectivement le funiculaire de Lugano-Città menant plus de 3 millions de passagers par an à la gare et la Polybahn de Zurich transportant 1,6 million de passagers par an. Les installations de domaines de sports d’hiver arrivent seulement après, avec le Funitel Ruinettes-Attelas de Verbier (1,4 mio. de passagers par année), la télécabine Engelberg-Trübsee (1,3 mio.), la télécabine Zermatt-Furi (1,2 mio.) et le télésiège Seebli-Sternen dans la station de Hoch-Ybrig (1,1 mio.).
 
Le trajet le plus court est effectué par le funiculaire du Marzili à Berne: 105 mètres. Le plus long trajet en téléphérique relie Zermatt au Petit Cervin: 9482 mètres, répartis en quatre sections. Le plus long téléphérique à mouvement continu reliant Grindelwald au Männlichen effectue un trajet de 6240 mètres. Le plus long tronçon de remontées mécaniques en une section relie Sierre à Crans-Montana (funiculaire) et mesure 4191 mètres. Le plus long tronçon de téléphérique en une section conduit de Laax à Crap Sogn Gion et mesure 4168 mètres.
 
Le plus haut pylône de Suisse est celui de la Hohtällibahn à Zermatt. Sa hauteur est de 94 mètres et il se compose de 9445 éléments au total, fixés au moyen de 18'000 vis.
 
C’est une installation de remontées mécanique qui dispose du plus long escalier du monde: les 11 674 marches de l’escalier de secours du funiculaire Mülenen-Niesen Kulm permettent de gravir les 1642 mètres jusqu’au sommet. L’escalier est ouvert au public lors de manifestations spéciales.
 
Un vent de nostalgie souffle sur le téléphérique Interlaken-Heimwehfluh: l’installation originale est en service depuis 1906 – sans modifications.
 
Les remontées mécaniques transportent également des marchandises. Le téléphérique Betten-Bettmeralp est la seule installation de Suisse à transporter des camions poubelles.
 
L’installation la plus écologique est en exploitation à Fribourg. Le funiculaire Neuveville-St-Pierre est mû par les eaux usées servant de ballast.
 
Le téléphérique à va-et-vient le plus rapide de Suisse – l’Urdenbahn – circule à une vitesse de 12 mètres par seconde entre le Hörnli (Arosa) et l’Urdenfürggli (Lenzerheide). Avec 76 millimètres de diamètre, les câbles de l’Urdenbahn sont aussi les plus gros jamais utilisés sur des installations de transport de personnes par câbles.

Le premier téléski fonctionnant entièrement à l’énergie solaire se trouve à Tenna, dans les Grisons (démarrage 12/2011).