Seilbahnen Schweiz Logo
lafouly-skifahrer.jpg

Technique

2492 installations de transport à câbles en Suisse

Les installations de transport à câbles constituent le moyen de transport numéro un dans les montagnes, mais elles font aussi leurs preuves dans les villes. Au total, 2492 installations sont en exploitation en Suisse, dont 52 funiculaires, 122 téléphériques à va-et-vient, 129 télécabines à mouvement continu, 354 télésièges, 251 petites installations, 805 téléskis, 515 petits téléskis (à câble bas) et 264 tapis roulants (chiffres de 2017).

Construction de remontées mécaniques: symbiose entre tour de force et haute technologie

En Suisse, on construit chaque année entre dix et vingt installations de transport à câble et téléskis. La majorité de ces installations sont des télésièges et des télécabines, pour certaines il s’agit de grands téléphériques à va-et-vient et de funiculaires. En règle générale, les nouvelles installations remplacent d’anciennes installations déjà existantes qui ne remplissent plus les critères de confort et de prestations modernes. 

Systèmes de remontées mécaniques

Il y a remontée mécanique et remontée mécanique. Pour le transport de personnes, il existe plusieurs systèmes d’installations. Il s’agit de distinguer deux catégories principales: les funiculaires (les véhicules circulent sur des voies au sol) et les téléphériques (les véhicules sont portés par un ou plusieurs câbles, c’est-à-dire qu’ils sont suspendus en l’air). La famille des téléphériques comprend: les téléphériques à va-et-vient, les télécabines et les télésièges. Les téléskis constituent une catégorie à part. 

Les téléphériques et téléskis: de loin les moyens de transport les plus sûrs

La comparaison avec d’autres moyens de transport démontre de manière évidente que les remontées mécaniques et les téléskis sont de loin le moyen de transport le plus sûr. Par rapport au nombre de voyageurs, le risque d’un accident mortel est dix fois moins élevé que pour la voiture ou le train ou même plus de cinquante fois moindre que pour l’avion. Le risque de se blesser en téléphérique ou téléski est trois à quatre fois moins important qu’en tram, bus ou train et même cinquante fois moindre qu’en voiture. 

Energie: les remontées mécaniques contribuent à l’avenir énergétique de la Suisse

Du fait de leur situation en montagne et de leurs infrastructures, de nombreuses remontées mécaniques présentent un grand potentiel de production d’énergies renouvelables (solaire, hydraulique et éolien en particulier). Diverses entreprises de remontées mécaniques utilisent déjà ces possibilités, ce qui leur permet, parallèlement aux mesures d’économies d’énergie prises pour les installations existantes, de contribuer de manière notable à un avenir énergétique propre.

Plus sur ce thème

Office fédéral des transports, Transport à câbles
Concordat intercantonal sur les téléphériques et les téléskis (CITT)
Service de conseil RMS pour la sécurité
Service de conseil RMS en technique des remontées mécaniques
FAQ Technique - réponses aux questions fréquemment posées par la branche à la division Technique RMS